Témoignage

Pour commencer à prendre soin de soi, la première chose à faire: en parler.
Découvrez ici un des témoignages récoltés.

Partager sur les réseaux

Je suis restauratrice, j’ai 57 ans. J’ai assez bien vécu le début du premier confinement. Je me suis dit que ça pouvait me reposer de mon stress quotidien avec les employés, les clients, savoir s’ils viennent ou ne viennent pas. Mais très vite, le stress est reparti de plus belle et le deuxième confinement m’a mise par terre. C’était horrible. J’ai toujours eu des problèmes psy, mais quel choc, quand on vous dit qu’il faut fermer du jour au lendemain. J’ai voulu être indépendante, avoir cette liberté de m’organiser, de travailler comme je l’entends et là on se dit qu’on ne sert plus à rien, que ça n’a plus de sens ce que l’on fait. Je ne pensais pas que ça pouvait m’arriver. Là je prend un traitement prescrit par mon psychologue. Finalement, c’est un avantage d’être sous traitement, ça permet de tenir, parce qu’autour de moi, je vois plein de commerçants qui craquent. Même si on a pu reprendre, c’est dur de se projeter

Témoignages

Ils ont fait le premier pas

Merci a ceux qui sont toujours là alors qu’ils sont au bord du gouffre. Vous êtes courageux et je vous admire beaucoup. Vous êtes les rêveurs des jours heureux et j’espère que vous continuerez de l’être. Vous êtes admirables !

Accroche-toi. Tu es une belle personne !

Paix et amour 🧡

Hauts les cœurs ♥️

Un coup de mou ? Faites ce que vous aimez (écouter votre chanson favorite, faite d’une sieste ou dormez, mangez, faites du sport, allez courir, criez, pleurez,… bref … tout pour se sentir mieux. Tout est permis. Lâchez vous! Fuck les autres, on s’en fiche ! Tu vis dans ta peau et dans ton esprit. C’est toi qui compte.

Cette personne en vaut-elle vraiment la peine ? Faut il vraiment ce mettre dans un état pareil pour ça/pour lui/pour elle ? Est-ce que cela ou cette personne t’aidera à avancer dans TA vie ?

Quand on est au plus bas, on ne peut que remonter 🙂

Prenez du recul. Voyez loin à l’horizon. Respirez. Détachez-vous. Arrêtez de penser sans fin. Occupez-vous en faisant des choses que vous aimez. Tout passe, ce n’est qu’un temps dans le temps.

Dans la vie, je pense qu’il est judicieux de prendre du recul à toute chose et se poser des questions telles que : 1) Est ce « mon » problème ou celui de quelqu’un d’autre ? 2) Est-ce vraiment nécessaire de m’en faire pour cela ? 3) Que se passerait il si j’arrêtais de penser/réfléchir/ruminer ? 4) Est-ce quelque chose d’essentiel dans ma vie ou est-ce une personne/une situation secondaire à ma vie ? 5) Qu’est-ce que je désire vraiment au fond de moi ? (Après avoir pris du recul)