Témoignage

Pour commencer à prendre soin de soi, la première chose à faire: en parler.
Découvrez ici un des témoignages récoltés.

Partager sur les réseaux

Pendant l’été 2018, j’étais aux prises avec une anxiété insurmontable, et ma peau, qui n’a jamais été parfaite, s’est recouverte d’acné kystique. Même si j’étais capable de la faire disparaître en apparence et que j’affirmais ne pas être affectée, ma peau m’était insupportable. Je sentais que tout le monde fixait mon acné. Par la suite, je me suis mise à m’arracher continuellement la peau du visage. Plus j’étais anxieuse, plus ma journée avait été pénible. Et plus je cachais mon apparence à mes amis et à ma famille… et, plus j’arrachais. Je ne pouvais pas m’empêcher de toucher, d’arracher, ni de gratter ma peau. Ça se produisait inconsciemment, lorsque je rédigeais une dissertation, lisais un manuel scolaire ou parcourais Instagram. C’était constant, gênant et insupportable. Un jour j’ai entendu quelqu’un tout près parler de son problème d’arrachage de peau. Cette personne s’adressait à une amie, qui réagissait avec sympathie, mais c’était évident que cette amie ne comprenait pas réellement. Deux semaines plus tard, je l’ai abordé et nous avons discuté autour d’un café, et je n’oublierai jamais notre conversation. Tout à coup, ma lutte n’était plus secrète; elle était très, très réelle. Pendant que nous parlions, j’ai réalisé que le simple fait d’avouer mes difficultés à quelqu’un d’autre avait suffi à relâcher un peu le nœud dans ma poitrine. Après notre rencontre, j’ai commencé à raconter mon problème d’arrachage de peau à mes amis et à mes proches.

Témoignages

Ils ont fait le premier pas

Merci a ceux qui sont toujours là alors qu’ils sont au bord du gouffre. Vous êtes courageux et je vous admire beaucoup. Vous êtes les rêveurs des jours heureux et j’espère que vous continuerez de l’être. Vous êtes admirables !

Accroche-toi. Tu es une belle personne !

Paix et amour 🧡

Hauts les cœurs ♥️

Un coup de mou ? Faites ce que vous aimez (écouter votre chanson favorite, faite d’une sieste ou dormez, mangez, faites du sport, allez courir, criez, pleurez,… bref … tout pour se sentir mieux. Tout est permis. Lâchez vous! Fuck les autres, on s’en fiche ! Tu vis dans ta peau et dans ton esprit. C’est toi qui compte.

Cette personne en vaut-elle vraiment la peine ? Faut il vraiment ce mettre dans un état pareil pour ça/pour lui/pour elle ? Est-ce que cela ou cette personne t’aidera à avancer dans TA vie ?

Quand on est au plus bas, on ne peut que remonter 🙂

Prenez du recul. Voyez loin à l’horizon. Respirez. Détachez-vous. Arrêtez de penser sans fin. Occupez-vous en faisant des choses que vous aimez. Tout passe, ce n’est qu’un temps dans le temps.

Dans la vie, je pense qu’il est judicieux de prendre du recul à toute chose et se poser des questions telles que : 1) Est ce « mon » problème ou celui de quelqu’un d’autre ? 2) Est-ce vraiment nécessaire de m’en faire pour cela ? 3) Que se passerait il si j’arrêtais de penser/réfléchir/ruminer ? 4) Est-ce quelque chose d’essentiel dans ma vie ou est-ce une personne/une situation secondaire à ma vie ? 5) Qu’est-ce que je désire vraiment au fond de moi ? (Après avoir pris du recul)