Témoignage

Pour commencer à prendre soin de soi, la première chose à faire: en parler.
Découvrez ici un des témoignages récoltés.

Partager sur les réseaux

Bonjour. J ai envie de raconter de manière imagee ce que j ai vécu lors de mon burn out, ce véritable tsunami dans ma vie… Il se préparait au loin depuis un moment déjà. Certains animaux peuvent le ressentir à l avance, mais pas moi. Je l ai senti arriver quand il s’ approchait déjà dangereusement, à grands pas, avec des sensations et symptômes inhabituels: une partie de moi savait et le sentait! Je me suis un peu inquiétée, mais j ai essayé de relativiser: ne pas m inquiéter pour rien, tout avait l air normal… En surface… Les personnes à qui j en parlais ne s inquiétaient pas donc pas d inquiétudes à avoir… Et puis, d un coup, je l ai vu se diriger tout droit sur moi de manière très claire: je ne pourrais pas y échapper, la vague était la, il était trop tard! Ce tsunami m a attaquée de plein fouet, balayant tout sur son passage avec violence et intensité: mes croyances, mes certitudes, mes repères, mes priorités, ma confiance en moi, qui j étais, mes capacités, jusqu au sens de ma vie. Je me noyais sous son passage: impossible même pour mes fonctions vitales de fonctionner normalement( dormir, digérer,…). Survivre. Juste survivre! Sans savoir à quoi se raccrocher car il n y a plus rien qui tient, plus rien à quoi se raccrocher: tout tourne, encore et encore, tout tangue, tout se dérobe sous mes pieds. Et certaines choses me blessent encore plus au passage. Je suis prise dans ce tourbillon extrêmement angoissant! Et c est long. Ça tourne et m emporte encore et encore. Je voudrais que ça s arrête ! Mais au lieu de ça, ça m emmène d un endroit à l autre sans que je puisse contrôler quoi que ce soit! Lâcher prise… Sûrement ce qu il faudrait faire, mais je n y arrive pas… J essaye désespérément de me raccrocher à tout ce que je peux, telle une bouée de sauvetage, mais tout est emporté sur son chemin, rien n est sécurisant, rien ne tient! Chercher de l aide, crier au secours, m entourer de bonnes personnes, ne pas rester seule dans ce chaos. Plusieurs mains se tendent vers moi avec aide et bienveillance. Et puis tout doucement, l énorme vague commence à repartir, me laissant enfin un peu de répit, en faisant encore quelques allers retours moins forts (rechute). Je suis fatiguée, épuisée, KO! C est un petit peu plus facile de tenir, me raccrocher à quelque chose mais c est le chaos, tout est détruit, je ne peux que contempler l étendue des dégâts immenses et tout ce qu il me reste à reconstruire, différemment, plus solidement, en tirant des leçons du passé. Le chantier est immense et va prendre du temps ! Il y aura encore des hauts et des bas, bien sûr. Des moments de découragement. Mais petit à petit, pas à pas, un pas à la fois, une petite chose reconstruite après l autre. Reconstruire un peu de stabilité, de sécurité surtout! La sécurité : le plus important pour pouvoir repartir et reconstruire au mieux. Encore des angoisses à gérer. Angoisses du passé, qui m a traumatisée. Je suis choquée par la violence de ce qui vient de se passer, de ce que je viens de vivre. Peur du futur: peur d être engloutie à nouveau, submergée, de ne plus y arriver. Je suis pétrifiée et me sens vulnérable! Et puis petit à petit retrouver une stabilité, l envie de revivre à nouveau, l envie de faire des choses, de vivre des choses différentes, me relancer, aller de l avant. Peut être laisser plus de place à d autres choses également dans ma vie. Me dire que ce vécu me rendra plus forte, et savoir qu après la période de reconstruction vient maintenant la période de guérison… Qui arrive tout prochainement. Un pas à la fois… Le plus dur est derrière moi! Ouf! Une chose est sûre : rien ne sera plus jamais pareil, je ne serai plus jamais la même, et c est sûrement pour un mieux. Bon courage à tous, du fond du coeur

Témoignages

Ils ont fait le premier pas

Merci a ceux qui sont toujours là alors qu’ils sont au bord du gouffre. Vous êtes courageux et je vous admire beaucoup. Vous êtes les rêveurs des jours heureux et j’espère que vous continuerez de l’être. Vous êtes admirables !

Accroche-toi. Tu es une belle personne !

Paix et amour 🧡

Hauts les cœurs ♥️

Un coup de mou ? Faites ce que vous aimez (écouter votre chanson favorite, faite d’une sieste ou dormez, mangez, faites du sport, allez courir, criez, pleurez,… bref … tout pour se sentir mieux. Tout est permis. Lâchez vous! Fuck les autres, on s’en fiche ! Tu vis dans ta peau et dans ton esprit. C’est toi qui compte.

Cette personne en vaut-elle vraiment la peine ? Faut il vraiment ce mettre dans un état pareil pour ça/pour lui/pour elle ? Est-ce que cela ou cette personne t’aidera à avancer dans TA vie ?

Quand on est au plus bas, on ne peut que remonter 🙂

Prenez du recul. Voyez loin à l’horizon. Respirez. Détachez-vous. Arrêtez de penser sans fin. Occupez-vous en faisant des choses que vous aimez. Tout passe, ce n’est qu’un temps dans le temps.

Dans la vie, je pense qu’il est judicieux de prendre du recul à toute chose et se poser des questions telles que : 1) Est ce « mon » problème ou celui de quelqu’un d’autre ? 2) Est-ce vraiment nécessaire de m’en faire pour cela ? 3) Que se passerait il si j’arrêtais de penser/réfléchir/ruminer ? 4) Est-ce quelque chose d’essentiel dans ma vie ou est-ce une personne/une situation secondaire à ma vie ? 5) Qu’est-ce que je désire vraiment au fond de moi ? (Après avoir pris du recul)