Témoignage

Pour commencer à prendre soin de soi, la première chose à faire: en parler.
Découvrez ici un des témoignages récoltés.

Partager sur les réseaux

Depuis le début de la crise sanitaire, le travail a pris une plus grande place dans ma vie. Ayant l’âme d’une carriériste, le terreau des confinements successifs laissant peu de place aux loisirs et le télétravail généralisé rendant les balades vie privée/vie professionnelle plus minces, je me suis donnée à 200% dans mon travail qui avait en plus énormément de sens. En 1 an, j’ai pris très peu de congés, j’ai assumé énormément de responsabilités et j’étais fière de la quantité de travail que j’effectue chaque jour sans que la qualité de mes services en soit impactée. Aujourd’hui je me rends compte que sans en avoir conscience, ce « trop-plein » de travail ou en tout cas cette « trop grande place » qu’il a pris a bousillé ma confiance en moi…. en fait c’est pas tellement le travail qui m’a détruite mais le manque de reconnaissance de la part de la hiérarchie, de la part des bénéficiaires, … Aujourd’hui, je subis mon travail dans lequel je me sens piégée car partir et laisser mes collègues en difficulté le temps de mon remplacement est un vrai frein pour moi. Pourtant, je suis dégoûtée de l’institution pour laquelle je travaille (et dire qu’à la base, j’adorais mon travail…). Je n’ai malheureusement pas de conclusion positive à ce témoignage car il n’y en a pas. Je me permets de terminer par un conseil à vous employeurs, supérieurs hiérarchiques, bénéficiaires de services, collègues aidés par d’autres, … : soyez reconnaissants de la personne qui travaille pour vous/avec vous. Vous ne vous rendez pas compte de tout ce quz vos travailleurs mettent parfois entre parenthèses pour arriver aux résultats qu’ils obtiennent. Un « merci », un « bon travail » peut faire toute la différence. Soyez reconnaissant pour éviter à vos travailleurs/collègues de subir son job, car je vous assure que c’est une situation horrible. Demandez vous une seconde ce que vous feriez là tout de suite sans votre travailleur/collègue et tout ce que ça demanderait pour que quelqu’un prenne sa place et acquiert le même niveau d’expertise. Vous comprendrez sans doute l’importance de faire en sorte qu’il reste….

Témoignages

Ils ont fait le premier pas

Merci a ceux qui sont toujours là alors qu’ils sont au bord du gouffre. Vous êtes courageux et je vous admire beaucoup. Vous êtes les rêveurs des jours heureux et j’espère que vous continuerez de l’être. Vous êtes admirables !

Accroche-toi. Tu es une belle personne !

Paix et amour 🧡

Hauts les cœurs ♥️

Un coup de mou ? Faites ce que vous aimez (écouter votre chanson favorite, faite d’une sieste ou dormez, mangez, faites du sport, allez courir, criez, pleurez,… bref … tout pour se sentir mieux. Tout est permis. Lâchez vous! Fuck les autres, on s’en fiche ! Tu vis dans ta peau et dans ton esprit. C’est toi qui compte.

Cette personne en vaut-elle vraiment la peine ? Faut il vraiment ce mettre dans un état pareil pour ça/pour lui/pour elle ? Est-ce que cela ou cette personne t’aidera à avancer dans TA vie ?

Quand on est au plus bas, on ne peut que remonter 🙂

Prenez du recul. Voyez loin à l’horizon. Respirez. Détachez-vous. Arrêtez de penser sans fin. Occupez-vous en faisant des choses que vous aimez. Tout passe, ce n’est qu’un temps dans le temps.

Dans la vie, je pense qu’il est judicieux de prendre du recul à toute chose et se poser des questions telles que : 1) Est ce « mon » problème ou celui de quelqu’un d’autre ? 2) Est-ce vraiment nécessaire de m’en faire pour cela ? 3) Que se passerait il si j’arrêtais de penser/réfléchir/ruminer ? 4) Est-ce quelque chose d’essentiel dans ma vie ou est-ce une personne/une situation secondaire à ma vie ? 5) Qu’est-ce que je désire vraiment au fond de moi ? (Après avoir pris du recul)