Témoignage

Pour commencer à prendre soin de soi, la première chose à faire: en parler.
Découvrez ici un des témoignages récoltés.

Partager sur les réseaux

J’ai 27 ans et je suis autiste asperger. Avant la pandémie j’avais, pleins d’activités : la danse, mon bénévolat à l’administration communale, les ateliers du service d’accompagnement, les petites sorties avec les amis, J ’ai été avertie que toutes mes activités étaient « annulées, fini pour l’instant, suspendues jusqu’à nouvel ordre… ». Pendant 3 jours, je n’ai fait que pleurer. Je ne comprenais pas. Je ne savais pas quoi faire. J’en parlais en visio, avec mon meilleur ami qui était dans la même situation que moi. On étaient tristes, on se soutenaient mutuellement. Lorsqu’il y a eu des assouplissements, pendant quelques mois, ça allait mieux. Quand j’ai eu le covid, je n’en ai parlé à personne, car j’avais honte. Je me suis laissée allée, je n’arrivais pas à me battre, j’avais du mal à gérer mon stress. J’avais du mal à trouver le sommeil et puis un manque de motivation à me lever. Grace à ma famille et mes amis, j’ai pu retrouver le sourire. Maintenant, j’ai peur de rattraper le covid et de le transmettre à mes proches. J’ai l’impression que le covid est en train de nous tuer mentalement. Je souhaiterais que le covid disparaisse, que l’on reprenne notre quotidien, mais j’ai peur que mon corps qui n’est plus habitué à une vie normale ne suive pas. Ça me fait du bien d’en parler.

Témoignages

Ils ont fait le premier pas

Merci a ceux qui sont toujours là alors qu’ils sont au bord du gouffre. Vous êtes courageux et je vous admire beaucoup. Vous êtes les rêveurs des jours heureux et j’espère que vous continuerez de l’être. Vous êtes admirables !

Accroche-toi. Tu es une belle personne !

Paix et amour 🧡

Hauts les cœurs ♥️

Un coup de mou ? Faites ce que vous aimez (écouter votre chanson favorite, faite d’une sieste ou dormez, mangez, faites du sport, allez courir, criez, pleurez,… bref … tout pour se sentir mieux. Tout est permis. Lâchez vous! Fuck les autres, on s’en fiche ! Tu vis dans ta peau et dans ton esprit. C’est toi qui compte.

Cette personne en vaut-elle vraiment la peine ? Faut il vraiment ce mettre dans un état pareil pour ça/pour lui/pour elle ? Est-ce que cela ou cette personne t’aidera à avancer dans TA vie ?

Quand on est au plus bas, on ne peut que remonter 🙂

Prenez du recul. Voyez loin à l’horizon. Respirez. Détachez-vous. Arrêtez de penser sans fin. Occupez-vous en faisant des choses que vous aimez. Tout passe, ce n’est qu’un temps dans le temps.

Dans la vie, je pense qu’il est judicieux de prendre du recul à toute chose et se poser des questions telles que : 1) Est ce « mon » problème ou celui de quelqu’un d’autre ? 2) Est-ce vraiment nécessaire de m’en faire pour cela ? 3) Que se passerait il si j’arrêtais de penser/réfléchir/ruminer ? 4) Est-ce quelque chose d’essentiel dans ma vie ou est-ce une personne/une situation secondaire à ma vie ? 5) Qu’est-ce que je désire vraiment au fond de moi ? (Après avoir pris du recul)